Clipping de Relações Internacionais

Au Mexique, la saison cyclonique s’annonce dévastatrice

Posted in Américas, Meio-Ambiente by Larissa Sauer on 12/07/2010

Le Monde – 12/07/2010

 

Routes détruites, voitures emportées par les eaux, populations déplacées… L’état d’urgence a été décrété jeudi 8 juillet dans les Etats de Tamaulipas, Coahuila et Nuevo Leon au nord-est du Mexique après des pluies torrentielles d’une violence sans précédent depuis trente ans. Cette nouvelle dépression tropicale a entraîné des dégâts colossaux alors que la région se remet à peine du passage d’Alex, premier ouragan de la saison.

L’ouverture, mercredi 7 juillet, des vannes de plusieurs barrages, pour éviter qu’ils ne se rompent, a fait affluer des milliers de mètres cubes d’eau par seconde jusqu’au Rio Bravo. Le fleuve, qui longe la frontière américaine, a vu dans la nuit de jeudi à vendredi le niveau de son cours grimper jusqu’à treize mètres, contre moins de trois mètres habituellement. Cette brutale élévation des eaux a bloqué plusieurs ponts reliant le Mexique aux Etats-Unis. La situation du Rio Bravo a commencé de se normaliser mais plusieurs fleuves ont aussi débordé dans d’autres régions aggravant les dégâts provoqués par l’ouragan Alex.

Début juillet, cette tempête tropicale a fait 15 morts et déplacé des dizaines de milliers de familles. Elle a notamment paralysé la ville de Monterrey, poumon économique du pays. Depuis, les pluies incessantes freinent les réparations de la capitale de l’Etat de Nuevo Leon, où vingt-deux municipalités ont par ailleurs été décrétées en situation de catastrophe naturelle.

Dans l’Etat voisin de Tamaulipas, 40 000 familles sont coupées du monde tandis que les autorités du Coahuila annoncent quatre morts et 750 000 personnes isolées par la montée des eaux et l’écroulement de 12 ponts. Une alerte préventive a été lancée dans une dizaine d’autres régions.

Le gouvernement a envoyé plus de 1 700 policiers dans les Etats sinistrés pour réaliser des opérations de sauvetage et garantir la sécurité des biens. De leur côté, les militaires ont été chargés de la distribution d’aliments, de médicaments et de combustible ainsi que de l’acheminement des sans-abri vers des foyers.

Mais la polémique gronde face à l’insuffisance du fonds national destiné aux désastres naturels (Fonden), doté de 300 millions de pesos (18,6 millions d’euros) pour 2010. “Les dégâts vont nécessiter des milliards de pesos”, a reconnu José-Luis Tamargo, directeur général de la commission nationale de l’eau, la Conagua. Samedi, le gouverneur de l’Etat de Nuevo Leon, Rodigo Medina, a proposé la création d’un financement exceptionnel pour la reconstruction de son Etat et ceux de Coahuila et de Tamaulipas.

Le temps presse : une nouvelle onde tropicale s’est installée depuis vendredi sur la péninsule du Yucatan (sud-est) et menace de se transformer en cyclone en remontant vers le nord-est du pays.

Le Centre américain de prédictions sur le climat (CPC) souligne par ailleurs la possible apparition, cet été, du phénomène climatique baptisé la “Nina”. Ce refroidissement inhabituel des eaux équatoriales de surface augmente le nombre et la puissance des ouragans. Entre 14 et 23 tempêtes sont attendues d’ici à la fin de la saison.

Disponível: http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/07/12/au-mexique-la-saison-cyclonique-s-annonce-devastatrice_1386832_3244.html

Acesso em: 12/07/2010

Comentários desativados em Au Mexique, la saison cyclonique s’annonce dévastatrice

%d blogueiros gostam disto: