Clipping de Relações Internacionais

La Corée du Sud lève progressivement les mesures de relance

LEMONDE | 29.06.10 | 14h42  •  Mis à jour le 29.06.10 | 14h44
En annonçant le 24 juin ses nouvelles perspectives de croissance pour 2010, le gouvernement sud-coréen a voulu lever les inquiétudes suscitées par la crise avec la Corée du Nord. Le 20 mai, une commission d’enquête avait attribué à Pyongyang le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan.

Une surenchère verbale et martiale avait suivi entre les deux Corées, et avait provoqué une panique dans le monde des affaires. Inquiets, des investisseurs étrangers cédaient une partie non négligeable de leurs avoirs en Corée du Sud. Conséquences : en quelques jours, le won avait chuté de près de 10 % et la Bourse de Séoul de 5 %.

La tension est finalement retombée et c’est avec un certain optimisme que, partant de la hausse du produit intérieur brut de 8,1 % en glissement annuel au premier trimestre, le gouvernement du président Lee Myung-bak estime désormais la croissance entre 5 % et 5,8 % pour 2010.

“Améliorer le quotidien”

L’activité devrait continuer de bénéficier de la demande en Chine, qui capte 17 % des exportations sud-coréennes. L’appréciation du yuan pourrait aussi profiter aux industriels du pays, notamment les sidérurgistes et les constructeurs automobile. Mais son effet pourrait être limité. Séoul a annoncé avoir engagé une stratégie de sortie de crise qui devrait se traduire par une levée progressive des mesures de soutien à la relance mises en place fin 2008 et par une réflexion sur les taux d’intérêts.

Leur hausse est attendue avant la fin de l’année. Elle devrait prendre en compte, selon le ministre des finances Yoon Jeung-hyun, “la croissance des deux premiers trimestres” et “le risque d’inflation”.

La fin des mesures d’exception doit cependant se faire “de manière graduelle”, observe l’institut de recherche économique Samsung, car “l’économie ne semble pas encore avoir retrouvé ses niveaux d’avant la crise”. Et la hausse des taux devrait se traduire par celle de la valeur du won, annulant les effets positifs de l’appréciation du yuan et pesant sur la compétitivité des exportateurs sud-coréens.

Enfin, la consommation pourrait continuer de stagner. M. Yoon l’a reconnu : “Les citoyens n’ont pas encore bénéficié des fruits de la reprise.” Partant de ce constat, Séoul s’est engagé à “améliorer le quotidien de la population”, au travers notamment de la création d’emplois. Avec l’espoir que la reprise mondiale se confirme et que la crise intercoréenne ne s’aggrave pas.

Disponível em: http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/06/29/la-coree-du-sud-leve-progressivement-les-mesures-de-relance_1380456_3234.html

Acesso em: 29/06/2010

Comentários desativados em La Corée du Sud lève progressivement les mesures de relance

%d blogueiros gostam disto: