Clipping de Relações Internacionais

Espionnage russe aux Etats-Unis : Moscou dénonce des arrestation “infondées”

Posted in Américas, Segurança Nacional & Defesa by Larissa Sauer on 29/06/2010
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 29.06.10 | 06h34  •  Mis à jour le 29.06.10 | 14h23
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a réclamé mardi des explications à Washington après l’annonce du démantèlement aux Etats-Unis d’un vaste réseau d’espionnage présumé au profit de Moscou. “Infondées” et “mal intentionnées” selon le ministère des affaires étrangères russe, ces arrestations au parfum de guerre froide embarrassent les diplomates en pleine relance des relations russo-américaines.

Sur les onze personnes inculpées pour espionnage et blanchiment d’argent au profit de Moscou, dix d’entre elles ont été arrêtées dimanche à Boston, New York, dans le New Jersey et en Virginie. Le démantèlement de ce réseau d’espionnage est l’aboutissement de dix ans d’enquête du FBI, selon les autorités américaines.

Les membres de ce groupe, surnommés les “illégaux”, sont accusés d’avoir été envoyés aux Etats-Unis sous de fausses identités par le SVR (à la chute de l’URSS, les activités d’espionnage du KGB ont été confiées à deux institutions séparées, le SVR [Service de renseignement extérieur] et le FSB [Service fédéral de sécurité] qui est chargé du renseignement en Russie et du contre-espionnage), indique le département de la justice américain.

Les membres du groupe avaient pour objectif de “devenir suffisamment ‘américanisés’ afin qu’ils puissent recueillir des informations sur les Etats-Unis pour la Russie et recruter des sources qui font partie, ou sont capables d’infiltrer, les milieux dirigeants américains”, indique l’acte d’accusation établi par le ministre de la justice. Le ministère des affaires étrangères russe a jugé mardi qu’il y avait “beaucoup de contradictions” dans ces informations. “Il y a beaucoup de contradictions, nous tirons les choses au clair, nous menons une enquête”, a déclaré un porte-parole de la diplomatie russe, Igor Liakine-Frolov.

Cinq des dix personnes arrêtées ont comparu lundi à New York devant un juge fédéral. Le juge James Cott n’a pas encore inculpé formellement Cynthia et Richard Murphy, Juan Lazaro, Vicky Pelaez et Anna Chapman, mais a refusé de les remettre en liberté, arguant du “risque de fuite” des prévenus. Poursuivis pour espionnage et, pour neuf d’entre eux, pour blanchiment d’argent, ils risquent jusqu’à vingt-cinq ans de prison, cinq ans pour la plupart, selon un avocat.

Les documents présentés par le FBI ne permettent pas de comprendre l’importance des informations recueillies, apparemment depuis près de vingt ans, par ce réseau. Messages codés, argent remis en espèces par des émissaires russes au cours de séjours dans des pays d’Amérique latine, allers-retours pour Moscou via Rome, faux passeports, transport et remise d’ordinateurs portables : si tous les éléments du roman d’espionnage sont réunis, le niveau de l’alerte n’apparaît pas clairement. A la lecture de la plainte concernant quelques-uns des “espions” présumés, la “mission” qui leur était confiée et qui consistait à infiltrer des cercles proches du gouvernement américain n’était pas vraiment à leur portée. Les suspects disent être américains, canadiens ou péruviens, selon les documents présentés par la justice.

Un coup dur pour les relations russo-américaines. La semaine dernière encore, Dmitri Medvedev et Barack Obama avaient pris soin d’afficher une bonne entente lors d’une visite du président russe aux Etats-Unis. Se montrant détendus voire complices, ils étaient allés manger devant les caméras des cheeseburgers dans un restaurant près de Washington.

Le juge a fixé une prochaine audience à jeudi, pour entendre les demandes de remise en liberté sous caution des autres prévenus, et une audience préliminaire a été annoncée pour le 27 juillet.

Disponível: http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/06/29/washington-demantele-un-reseau-d-espionnage-russe_1380229_3222.html

Acesso em: 29/06/2010

Comentários desativados em Espionnage russe aux Etats-Unis : Moscou dénonce des arrestation “infondées”

%d blogueiros gostam disto: