Clipping de Relações Internacionais

Karadzic se décide à comparaître devant le TPIY

Posted in Direito Internacional, Europa by Lucas S. on 03/11/2009

Le Figaro – 03/11/09

Vêtu d’un costume noir, d’une chemise rose et d’une cravate rouge, Radovan Karadzic a fait une entrée remarquée mardi dans la salle 1 du Tribunal pénal international (TPI) pour l’ex-Yougoslavie. Agé de 64 ans, l’ex-chef politique des Serbes de Bosnie a comparu en effet pour la première fois devant TPI depuis l’ouverture de son procès pour génocide le 26 octobre dernier.

Alors que Radovan Karadzic boycottait toujours lundi la troisième journée d’audience de son procès, il a finalement opté pour une nouvelle stratégie et a annoncé dans une lettre qu’il serait présent mardi. «Je serai (…) ravi de participer à l’audience de procédure le mardi 3 novembre», a-t-il écrit au juge sud-coréen O-Gon Kwon, qui préside son procès.

Accusé de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995), l’ex-chef politique des Serbes de Bosnie, qui plaide non coupable, avait réclamé en septembre dix mois supplémentaires pour préparer sa défense, qu’il assure seul. En vain. Il a donc décidé de boycotter les trois premières audiences de son procès.

Le procès pourrait être ajourné

L’audience qui s’est ouverte mardi est justement destinée à examiner les conséquences de son absence sur le déroulement du procès. «J’espère que nous pourrons trouver une solution qui mènera à un procès équitable, et pas seulement expéditif», a souligné Radovan Karadzic dans sa lettre. «S’il maintient sa position de ne pas assister au procès, nous pourrons poursuivre en son absence et lui assigner un avocat pour le représenter», a alors mis en garde le juge Kwon à l’issue de l’audience. Si l’accusation, favorable à cette solution l’emportait, le procès pourrait ainsi être ajourné de plusieurs mois, le temps que l’avocat désigné se prépare.

Arrêté en juillet 2008 à Belgrade après 13 ans de cavale, Radovan Karadzic est également poursuivi pour le massacre de plus de 7 000 hommes et garçons musulmans en juillet 1995 à Srebrenica, «l’un des chapitres les plus noirs de l’humanité», selon l’accusation. Il doit aussi répondre de la prise en otages de quelque 200 observateurs et Casques bleus de l’ONU en mai-juin 1995.

Disponível:http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/03/01003-20091103ARTFIG00540-karadzic-se-decide-a-comparaitre-devant-le-tpiy-.php

Acesso: 03/11/09

Comentários desativados em Karadzic se décide à comparaître devant le TPIY

%d blogueiros gostam disto: